La loi sapin 2, met-elle vraiment l’assurance vie en danger ?

Le placement financier préféré des Français, est-il vraiment en danger après la mise en place de la loi sapin 2 ?

Assurance vie

Selon la fédération française des assurances, pas moins de 54 millions de contrats d’assurance vie en France. En effet, les offres proposées par les différentes compagnies de prévoyance comme Filiassur assurance, AXA, Allianz ou crédit agricole ont séduits les Français puisque 48 % de moins de 35 ans détiennent une assurance-vie.
Ce type d’assurance qui sert à protéger financièrement vos proches en cas de décès ou d’invalidité totale, avec un versement d’un capital qui peut atteindre 20.000 € comme chez Filiassur, pour protéger l’avenir de sa famille.
Au cours du premier trimestre de 2017, la cotisation collectée par les compagnies de prévoyance est de 34.7 milliards d’euros, alors que pour la même période l’année dernière le montant cotisé est de 37.3 milliards d’euros. Les versements par contre représente 27 % des cotisation, soit 9.3 milliards d’euros. Cette légère baisse par rapport à l’année dernière, pourrait être due à la mise en application de la loi sapin ii.

La nouvelle loi de Sapin

Selon l’article, 21 bis, la loi Sapin II, en cas de risques représentant une menace sur la stabilité du système financier, le haut conseil de stabilité financière (HCSF) aura la capacité de suspendre, retarder ou limiter temporairement les nouveaux versements sur contrat ou les retraits de fond sur une période maximale de six mois. Face à la fragilisation des compagnies de prévoyance qui utilisent des taux d’intérêts très bas voire négatifs, que cette loi a vu le jour.
Réellement, cette loi vise à éviter l’effondrement des compagnies d’assurances en cas d’augmentation des taux d’intérêt et à maîtriser les taux de rendement des fonds euros. Mais les assurés ont exprimé leurs craintes de voir leurs primes gelées et ils seront incapables de récupérer leurs mises. Ce qui a eu pour conséquence, dans la collecte nulle en septembre et octobre 2016.

Des contrats au Luxembourg

Puisque cette loi ne s’applique pas aux compagnies d’assurances de la même filiale qu’un groupe français, au Luxembourg, plusieurs assurés surtout ceux épargnant de grande somme, envisagent de transférer leurs contrats vers les compagnies luxembourgeoises.

Les élections 2017

La candidate élue au deuxième tour, Marine Le Pen, propose dans son programme électoral, de supprimer la loi Sapin II, par contre elle souhaite aussi de sortir de l’euro ce qui engendrait certainement une augmentation brutale des taux suite à une crise de confiance sur le marché.