La communication via les réseaux sociaux

Depuis quelques années, les réseaux sociaux sont devenus des véritables espaces de d’expression libres et gratuits et des canaux de communication à part entière.

Forts de leurs nombres d’utilisateurs dispersés dans les 4 coins du monde, Facebook et Twitter, se différencient par rapport aux autres réseaux sociaux par leurs interactions entre les hommes de médias, les sources et les internautes récepteurs et également par cette progression des usages informatifs.

Certes, les médias sociaux sont les principaux concurrents de la presse et la source de leur crise, mais les journalistes continents toutefois à utiliser ses espaces pour partager leurs contenus et s’approcher mieux de leur lectorat.

L’usage des réseaux sociaux par les journalistes

Pour la journaliste phare de LCI et la présentatrice du Journal de 20h de TF1 : « Les médias traditionnels et les réseaux sociaux sont deux canaux de communication complémentaires. »

« Tout comme la radio, la télé ou la presse écrite, les médias sociaux sont des espaces de communication qui servent à publier des actualités, des avis, des nouveautés… avec une caractéristique spécifique, l’interaction en temps réel avec l’émetteur et le récepteur de l’infos. » Explique l’épouse de Thierry Ardisson et l’animatrice de LCI Matin.

Conclusion, les réseaux sociaux sont devenus depuis un bon moment des moyens d’interaction entre les internautes et les journalistes ainsi une complémentarité entre médias traditionnels et nouveaux espaces d’expression.

Les réseaux sociaux se ressemblent de plus en plus

Né de l’idée de partage et d’interaction, les réseaux sociaux se ressemblent certes mais il ne faut nier que chaque média social a son utilité.

Dans le but de proposer aux internautes des interfaces fiables, ergonomes et qui répondent surtout aux mêmes fonctionnalités des autres applications, les réseaux sociaux veillent à proposer des propriétés qui se ressemblent.

« L »utilisateur ne compare pas les réseaux sociaux en termes de différences ou de ressemblances, remarque Yann Guégan. Pour lui, chacun d’entre eux gardent sa spécificité. »

Toutefois, chaque réseau social se spécialise par une ou quelques fonctionnalités propres à lui. Ainsi, Instagram est privilégié pour la publication et l’embellissement des photos. Snapchat est conçu pour capter et diffuser rapidement des vidéos éphémères qui ne durent que 24heures.

Twitter se différencie par son côté professionnel, la fluidité de son contenu court, les tweets directs et les hashtags.

Quat à Facebook, il se particularise avec ses tags, les interactions avec les commentaires (j’aime, j’adore, les smileys) et sa géolocalisation.