Du bon, du sain et du bio dans vos plats 

Les produits biologiques tricolorent les plats des plus grands restaurants en France et émerveillent les papilles des adeptes de la bonne bouffe.

Au moment où le secteur de l’agriculture va mal en France, le projet du bio connaît un véritable essor et continuent d’attirer de plus en plus de bénéfices.

« Le bio est la tendance du siècle, et la culture biologique tire son épingle du jeu d’année en année » commente Cyril Capliez.

Le directeur général des affaires publiques et du développement stratégique du groupe Elior, Cyril Capliez déclare lors d’une conférence de presse que le projet bio promet un bel avenir se place comme le troisième producteur bio après l’Italie et l’Espagne.

La France se met de plus en plus au bio !

Selon l’Agence BIO (l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique), la France a consacré 1,3 million d’hectares pour les projets bio (près de 5% de la totalité du territoire agricole) et près de 29.000 d’exploitants bio.

En 2016 le nombre de producteurs investis dans la politique bio, a progressé de 9 % et a enregistré un nombre important de nouveaux agriculteurs adhérents voulant éliminer les produits chimiques dans leur exploitation.

L’effet du projet bio sur l’économie

L’investissement dans le projet bio apporte plusieurs avantages économiques à savoir l’exploitation de l’emploi.

Selon la Fédération nationale de l’agriculture biologique, ce projet demande beaucoup de main-d’œuvre : agriculteur, éleveur, apiculteur, vendeur, transporteur…

« Avec le développement de l’agriculture bio, près de 70.000 d’emplois vont avoir le jour » confirme la Fédération nationale de l’agriculture biologique.

Le bio, un investissement durable et bon pour la santé

Suite à un sondage effectué par l’Agence BIO, près de 90% des Français font confiance aux produits biologiques et souhaitent multiplier leur achat en diversifiant les produits alimentaires. Pourquoi les français consomment de plus en plus de produits bio ?  Les raisons qui encouragent les consommateurs français pour se mettre au bio sont multiples.

A côté du bon goût et de la fraicheur des produits biologiques, les français souhaitent participer à la protection de l’environnement en consommant ces aliments.

Mais la recherche de la santé et de l’équilibre alimentaire reste toujours en tête de liste des attentes des adeptes des produits biologiques.